47 Magazine - 56 : Mars 2022

archives

Aide

Collapse

Uncollapse

800_REUSSITE_cheminterre-de-rCussite--surmesure---20220303_1027321.jpg © A.CO.R

J’ai apprécié que A.CO.R me présente un profil correspondant à ma recherche avec une expérience significative. Cette expérience, Corine l’a puisqu’elle a déjà travaillé dans le milieu agricole et en plus, elle réside à proximité de notre exploitation. Son travail étant de qualité, je suis contente de notre collaboration. À moyen terme, je pense que son CDD sera transformé en CDI. Notre activité est en plein développement et nous agrandissons nos infrastructures.

Stéphanie Girou, EARL La Courrege à Grezet-Cavagnan

Je suis accompagnée par A.CO.R depuis fin décembre 2021 après six ans au RSA. Camille, mon interlocutrice dans la structure, m’a parlé de la demande de l’EARL La Courrege le 10 février. Et j’ai débuté le 23. Je ne me suis pas sentie mise en concurrence, elle a été à l’écoute de mes attentes. C’est grâce à elle que je suis en poste, je n’aurai pas pensé à me présenter sur cette exploitation bien qu’elle soit proche de chez moi.

Corinne Mansencal

Retour En avant

Insertion

Sur-mesure

Depuis le 1er décembre 2021, le Département et A.CO.R (Action pour le conseil et le recrutement) travaillent ensemble pour aider les bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) à trouver un emploi. Cet accompagnement sur-mesure, où tout le monde est actif, porte déjà ses fruits.

« 25 propositions d’emplois, 20 entretiens d’embauche, 3 recrutements conclus (2 en CDD et 1 en CDI) et d’autres en attente. »
Sanaa Lotfi, responsable d’A.CO.R Tonneins, est fière du travail accompli depuis l’ouverture de son agence le 1er décembre. Avec son équipe composée de 3 chargées de relation entreprise, elle s’occupe actuellement de 28 bénéficiaires* du RSA. Ils sont orientés vers elle par les assistantes sociales, les conseillers en insertion professionnel et Job47 du Conseil départemental.

« Notre mission est de construire avec eux la feuille de route qui les mènera vers l’emploi. Nous écoutons leur envie, leur projet pour adapter un plan d’action cohérent et faisable. Par exemple, une personne voulait absolument travailler dans le secteur de la petite enfance. Mais, elle n’avait pas les diplômes requis. Alors, nous avons réfléchi avec elle à une autre option. Elle vient de décrocher un CDD comme auxiliaire de vie scolaire dans une école. »
Ce travail sur-mesure demande un accompagnement à la carte et beaucoup d’investissement.

« Le demandeur peut aussi être actif. Par exemple, s’il souhaite démarcher des entreprises nous l’accompagnons. Une personne a signé un CDI de secrétaire de cette manière. Notre façon de travailler incite la personne à s’impliquer et à être réactive. Elle le sera d’autant plus que le projet correspond parfaitement à ses attentes. »

Elle permet aussi aux personnes de reprendre confiance en elles et à croire en leur capacité.

« Pour être au plus près d’elles, et des entreprises, nous tenons des permanences par exemple aux CMS de Marmande et d’Aiguillon, à la mairie de Miramont, à Nérac, dans nos locaux de Tonneins... Cette proximité est importante en milieu rural » , conclut Sanaa.

*Données au 23 février 2022

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

splash.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même